19 mai, c’est la date de la réouverture des musées. Quoi de mieux pour célébrer ce jour que d’aller à une exposition d’art ? Cap sur Yerres, je vous emmène à la Propriété Caillebotte pour découvrir le post-impressionnisme avec Paul Durand-Ruel. L’endroit est d’ailleurs très bien choisi puisqu’il s’agit de la demeure du célèbre peintre Impressionniste Gustave Caillebotte qui y vécut à la fin du 19ème siècle. La Maison et son parc paysager, gardé en l’état se visitent, mais filons directement à la Ferme Ornée, nous nous entretiendrons avec Gustave un autre jour.

Je ne suis pas une grande amatrice d’art et les noms des cinq peintres qui exposent leurs œuvres me sont totalement inconnus. Je pars donc à la rencontre d’Albert André, de Georges d’Espagnat, de Maxime Maufra, d’Henry Moret et de Gustave Loiseau. Mais alors, qui est donc ce Paul qui donne son nom à l’exposition, si ce n’est pas l’un des auteurs des peintures ?

Marchand d’art de la fin du 19ème jusqu’au début du 20ème, Paul Durand-Ruel est une figure majeure de l’Impressionnisme. La première salle de l’exposition lui est entièrement dédiée et nous apprend que cet homme a soutenu et encouragé les Impressionnistes les plus talentueux. Jusqu’à la fin de sa vie, il organise de nombreuses expositions en France et à l’international et contribue largement à la diffusion du mouvement. Ces derniers protégés sont les cinq peintres post-impressionnistes aujourd’hui exposés à Yerres.

Après cette entrevue avec le parrain de l’Impressionnisme, le premier étage nous fait découvrir Gustave Loiseau. M’attendant à des natures mortes, ses tableaux représentent plutôt des paysages citadins. On y voit un pont, un quai de déchargement, une place animée, un port de plaisance, une rue commerçante bondée. Une jolie manière pour l’artiste de saisir son environnement, une nature domestiquée par l’homme. En changeant de pièce, les paysages urbains sont remplacés par des tableaux saisissant d’une nature sauvage éblouissante. Maxime Maufra et Henry Moret nous emmènent en Ecosse, au pays de Galle et en Bretagne, au plus près des rivages. Les paysages côtiers et marins de ces tableaux nous transportent aussitôt sur le rebord des falaises, pour contempler l’océan se fracassant sur les rochers.
Après ce bain d’embruns, les deux peintres nous ramènent dans les terres avec de beaux décors de campagnes. Tantôt enneigées, tantôt embrumées, les douces couleurs de ces scènes de vie décrivent avec mélancolie le quotidien dans les champs au 19ème siècle.

De retour au rez-de-chaussée, l’atmosphère change subitement. Les murs d’un bordeaux foncé mettent en lumière les huiles de Georges d’Espagnat et d’Albert André, les deux derniers amis de Paul Durand-Ruel. Ceux-ci ont décidé de nous présenter non pas des paysages mais leur entourage : leurs compagnes, leurs sœurs et leurs mères sans doute, entourées de leurs enfants et de leurs pères. Les portraits sont lumineux, bucoliques, émouvants. Près de la sortie, le tableau d’une femme assise aux côtés de deux somptueux paons me rappelle même le style du peintre Klimt, tant sa couleur est envoûtante.

Cette exposition est une vraie bouffée d’air frais après ces derniers mois agités. Les grands mouvements picturaux caractérisant l’art Impressionnisme nous entraînent en centre-ville, en pleine nature sauvage, au cœur de la campagne française, en bord de fleuve, en front de mer, puis dans l’intimité d’un jardin ou d’une demeure. Que vous soyez passionné d’art, amateur ou curieux, les soixante œuvres de l’exposition ne vous laissera pas indifférent. Chaque pièce est un voyage et chaque tableau nous raconte une histoire.

Paul Durand-Ruel et le post-impressionnisme, une exposition à la Propriété Caillebotte du 19 mai au 24 octobre 2021. A découvrir avec la carte Fan d’Essonne.

En savoir plus

Lieu exact
Propriété Caillebotte, 8 rue de Concy à Yerres
Dates
du 19 mai au 24 octobre 2021
Moyen(s) de s’y rendre
en voiture ou en RER D arrêt Yerres
Horaires
Ouvert du mardi au dimanche et jours fériés de 14h à 18h30
Tarifs
Tarif plein 8€, réduit 5€
Vous aussi, faites nous changer d’air avec votre petite histoire d’Essonne !

C’est très simple !

Règle N° 1 : Evidemment ça se passe en Essonne !
Règle N° 2 : Un hashtag #EssonneAventure, #EssonneEmotion, #EssonneFrisson, #EssonneCulture, #EssonneNature, #EssonneCréation
Règle N° 3 : Un 1 texte narratif de 500 mots environ et des photos ou 1 video très courte de 1 à 4 minutes
Règle N°4 : Nous envoyer votre petite histoire d’Essonne

Des idées pour changer d’air en Essonne.
Voir plus
Aux Champs Soisy
Champcueil
#EssonneNature
Voir plus
Impressions Impressionnisme
Yerres
#EssonneEmotion
Voir plus
Nous avons tiré au sort notre randonnée !
Lardy
#EssonneAventure